La Divinité YAH

 

17

 

Ce que je m'apprête à vous livré aujourd'hui est une histoire que peut être personne n'a encore entendu parler. 
Ces écris vont changer votre vision de l’histoire du Bénin. 
Si vous ne pouvez pas le lire jusqu'à la fin je vous demanderais de ne pas commencer par lire ce texte car vous n'aller pas comprendre.

Très peu de gens connaissent l'histoire véritable de " YAH " telle que vous allez l'apprendre. Et disons d'abord du terme lui-même, avant de nous étendre ensuite sur le contenu que recouvre cette dénomination, l'idée qu'il véhicule dans les différentes langues du Golf de Guinée qui l'utilise. Mais la vraie nature de cette entité remonte à l'Egypte antique au temps des Pharaon. Je ne pourrais pas donner tous les détails ici, le reste serait dans un petit livre que je vais écrire pour expliquer l'origine de cette entité.

Le terme " YAH " est d'origine Yoruba. En cette langue cela désigne communément la femme et a mère. Les Nago, puis les guns du bas Bénin, l'utilisent dans le même sens comme non commun de la femme et de la mère mais les accents de prononciation diffère: Iyàh en Yoruba, en Nago et en Gun.
Les fons on supprimé l'initial " I " et le prononce tout simplement " YAH ". Mais l'idée véhiculé demeure la même dans toute les langues et définitif " YAH " : Femme ou Mère.

Dans l'acceptations de ce termes, tel que nous l'employons dans notre quotidien, " YAH " est une divinité, la Reine de la Sorcellerie qui protège tout ceux qui ont recours à elle contre les affres et nuisances des sorciers et des sorcières. 
En réalité, sa puissance est plus loin, et s'étend à la protection contre les envoûtements, les forces occultes de malfaisances, les gris-gris, les imprécations et malédictions par n'importe quelle opérations, l'excitation des aspects destructeurs des autres fétiches etc ... 
" YAH " est donc un super Fétiche qui domine pleinement tous les autres, modère leurs excès et les empêches de détruire, autant qu'elle paralyse tout les procédés des ennemis visant a ruiner le bonheur de ses protégés, écourter la durer de leur vie, leur causer des malheurs les plans physique, mental ou physique. Voilà l'entité à laquelle se rattache notre famille.

Mais d’où vient-elle ?

Son immigration au Bénin à eu lieu au cours de la la seconde moitié du 18ieme siècle, pendant la minorité du Roi Ghézo qui commandita sa venu dans le pays. 
Il est impossible de précisé la date exacte de l'immigration de cette entité dans le royaume de Dahomey, car celle-ci eut lieu très clandestinement.

Mais pour quoi sa venu au juste?

Après la mort du Roi AGONGLO, son successeur désigné " Ghézo ", était un petit garçon, un mineur, donc incapable d'accéder immédiatement au trône. Son grand frère " GERMAIN " le prince ADANZAN ( le roi inconnu dont on ne prononce pas le nom ) auquel la famille royale confia la régence du trône, s'illustra très tôt par sa cruauté envers la populations et surtout par sa détermination de ne plus affiché de ne plus céder le trône a son petit frère lorsqu'il atteindrait la majorité. 
Les Kpamengan du Roi AGONGLO resté fidèles au jeune prince " Ghézo " connaissaient bien la force de frappe occulte du régent ADANZAN car ses KPAMENGAN maîtrisaient déjà toute les connaissances occulte sur lesquelles était basé la puissance du Régent. Il fallait chercher ailleurs une ou des forces secrètes capable de contré efficacement les force du Régent " ADANZAN ", pour l’empêcher de tuer son jeune frère et permettre le retour du trône à l'ayant droit.

Tout les fétiche d'adja étant déjà connu à Abomey, Ghézo décida de se tourner vers OYO, pays de provenance de Fâ, pour y chercher secoure indispensable et urgent ; et ce sur conseil des vieux amis fidèles de son feu-père et de ses Kpamêgans. Aucun des kpamengan qu'on lui connaissait déjà ne devrait être charger de cette mission particulièrement délicate. Un Assangni Boko de Maxi inconnu à la cour royale et qui maîtrise le Yoruba et le Nago fut proposé au jeune Roi qui l'accepta. Pour garantir sa loyauté et sa sincérité envers le jeune prince, ce dernier fait un pacte de sang avec lui et l'envoya à OYO au Nigeria. Rappelons qu'on ASSANGNI BOKO est quelqu'un qui maîtrise toute les pratiques occultes. C'est un grand maître.

Après un séjour de près de 10 ans en pays

YORUBA, l’émissaire revient à Abomey, nanti de tout les pouvoirs et initiations nécessaire pour ériger un siège à l'entité. L’installation de l'entité dura 16 jours.

Très peu de temps après, tout se bouleversa dans le royaume, les ennemie du jeune prince commençais pas mourir un à un. Les supporteur du régant commençait par tomber un à un et les survivants des Kpamengans, affolés abandonne le Tyran dont le pouvoir commença à chanceler sérieusement. Or " Ghézo n'avait rien demandé à l'entité comme intervention directe et destructrice contre le Tyran ou ces collaborateurs. Pourtant tout allait de mal en pir dans le camp du Tyran, tout se dressait contre lui en faveur de Ghézo sans que personne ne sache la cause ou l'origine de ce changement presque soudain de la situation. 
ADANZAN consulta le Fa et on lui révéla qu'il y a une divinité au-dessus de toutes les divinités qui est venu dans le royaume et est à l'origine de tout ce changement. Cette divinité ne peut être vaincue ni combattue. Et toutes tentatives occulte en vue de contrer sa puissance seront sans succès.

ADANZA fut destitué et emprisonner et Ghézo monta sur le trône sans effusion de sang.

C'est ainsi que GUEZO le jeune prince grâce à cette entité reprend le trône chez son grand frère ADANZAN
Ghézo n'avait pas révélé l'existence de l'Entité à ses successeurs, peut-être pour qu'il ne se détruisent pas mutuellement en faisant un mauvais usage de ses forces terribles. Or, sans son ordre, son ami qui gardait et servait le siège de cette entité ne pouvait rien dire à ses enfants. Le gardien meurt mais transmet le secret à son fils puis le fils au petit-fils jusqu'au moment où mon grand père "Dègan Lingbè Attimaiko" avec son maître sprituel " Dassi Avidémin accèdent au terrible secret de l'entité. 
Mon grand-père maternel " Dègan Lingbè Attimaiko" qui était Kpamengan et amis fidèle par pacte de sang du Roi " Béhanzin " transmet ce secret à mon feu Père. Mon père à quelques uns de mes frères et je m'efforce de solidifier chaque jour ma carapace occulte pour qu'un jour je puisse être un des gardiens du siège de cette grande entité et perpétué à jamais ces pratiques pas pour mon bonheur personnel mais pour le bien être commun de tout un chacun de nous Béninois et Béninoise.

Contact:

E-MAIL: maitrehounnon@hotmail.com 

TELEPHONE :+229 67 29 77 51 

http://www.maraboutserieuxvognon.com/

Annuaire référencement lien en dur - Aides

http://www.annuaire-voyance.fr

Annuaire Esopole

retour de l'être aimé prière, rituel retour de l'etre aimé gratuit, magie retour de l'être aimé, retour de l'être aimé avis, priere efficace pour le retour de l'etre aime, faire revenir l'etre aimé par la pensée, faire revenir l'etre aimé par la priere, magie noire retour de l être aime

https://annuaireimmo.fr